Actualité
06 février, 2018

6 Février: Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines

Communiqué de presse à l’occasion Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines

Protéger les filles contre l’excision : les personnes migrantes qui font œuvre de sensibilisation au sein des communautés jouent un rôle fondamental et contribuent grandement à la prévention.

On estime que les filles et les femmes résidentes en Suisse et concernées ou menacées par l’excision sont environ 15 000. Ces personnes nécessitent une bonne prévention médicale et une protection rigoureuse. L’excision est reconnue comme une violation des droits humains au niveau international. En Suisse, elle est interdite et considérée comme un délit. Cependant, il faut plus qu’une interdiction pour l’éviter.

Pour tout renseignement :

Nadia Bisang et Denise Schwegler, responsables du projet Prévention contre l’excision, Caritas Suisse, tél.: 041 419 23 55, courriel: nbisang@caritas.ch; dschwegler@caritas.ch

6 Février: Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines

Documents/Liens